Yvann Alexandre

Né à La Roche-Sur-Yon en 1976, Yvann Alexandre débute en amicale laïque et au conservatoire de sa ville de naissance, puis à celui de la Rochelle avec Colette Milner, Christine Girard et Brigitte Asselineau. Il poursuit son parcours à Montpellier au sein d’Epsedanse dirigée par Anne-Marie Porras et fréquente en parallèle le CCN de Montpellier nouvellement dirigé par Mathilde Monnier. À cette époque, la rencontre avec Christian Bourigault et d’autres enseignements fondateurs feront éclore les bases de son travail de créateur et de sa pédagogie. C’est donc à seize ans qu’il compose ses premières pièces et crée sa compagnie en 1993 à Montpellier. Il réalise ses premières créations pour les Hivernales d’Avignon et Montpellier Danse. 
En plus de ses créations, présentées sur de nombreuses scènes et festivals prestigieux en France et à l’étranger, il a aussi été l’invité des Conservatoires Nationaux Supérieurs de Paris et de Lyon, de Québec et Montréal, ou encore du Centre Chorégraphique National de Nancy et de la Nordwest Tanzcompagnie en Allemagne.  Il s’est imposé au cours de ces 25 saisons de création comme le représentant d’une danse abstraite, très préméditée, loin des performances et des improvisations de ceux de sa génération, et avec un attachement particulier à l’écriture du mouvement. 
Encore aujourd’hui, son travail aborde une réflexion autour de la matière même de la danse, la notion de plasticité laissant place à l’énergie propre du mouvement, et ce, avec fidélité à la notion de ligne, élément présent dès ses débuts. Ses pièces placent sur le même plan le mouvement et la scénographie, comme deux matières à égalité : la matière plastique en totale interaction avec la matière-corps.  Sa gestuelle très précise fourmille de détails et s’organise comme une calligraphie de l’intime.

Claire Pidoux

Après s’être formée au conservatoire de La Rochelle, elle intègre la cellule d’insertion professionnelle du CCN – Ballet de Lorraine en 06. En 07, elle continue de danser avec le CCN de Nancy pour quelques pièces telles que les noces de B. Nijinska, la divine comédie de J. Bouvier, mariage de T. Saarinen et hymnen de D.Deschamps, L. Rodriguez et G. Fromanger. Elle a également travaillé auprès de la Cie Chriki’Z. C’est en 2008 qu’elle débute sa collaboration avec Yvann Alexandre pour la création venenum amoris et la poursuit en reprenant les petites pièces, extraits du répertoire d’Y. Alexandre. Depuis, elle a également collaboré à Projet Jumeaux en 10, Blanc-Sèv. en 13, Les Soli noirs en 15, BLEU. et Les Fragments mobiles en 17, ou encore ORIGAMi en 18, et accompagne Y. Alexandre sur les projets de transmission en tant qu’assistante.