Luth et instruments de la même famille

Le luth fait partie d’une grande famille d’instruments à cordes pincées dont il existe de nombreuses variantes et spécimens partout à travers le monde. Il nous vient d’un instrument très proche : le « Oud » que l’on a importé d’Orient au Moyen-âge, puis transformé et adapté à la musique polyphonique occidentale. Il a évolué régulièrement au Moyen-âge, à la renaissance à l’époque baroque et de nos jours encore. On peut ainsi pratiquer un très large répertoire dans des esthétiques très différentes.  Il est enseigné au sein du département des musiques anciennes avec le clavecin, la viole de gambe, la flûte à bec, le chant ... Il peut se jouer seul en ensemble et en orchestre.

Luth et instruments de la même famille (théorbe, guitare baroque, vihuela...)

Il est possible d’étudier au conservatoire également les instruments de la même famille que le luth. : Le théorbe, l’archiluth, les guitares baroques et renaissances, la vihuela… dans des cursus spécifiques mais très proches. Il suffit de se renseigner auprès du professeur.

 

Enseignant

Pascal Gallon

 

Modalités d’accès

Par âge : à partir 8 ans sur le luth Renaissance

Guitaristes qui souhaitent élargir leur formation ou changer d’orientation ou de répertoire. Les techniques très voisines permettent des passerelles rapides dans les deux sens.

Les luthistes déjà avancés qui veulent développer leur pratique sur un instrument particulier (vihuela, archiluth, théorbe, guitare baroque, cistre…).

Par site : Toulon et Le Pradet

Matériel : les plus jeunes débutent sur un petit luth renaissance à 6 chœurs (cordes doubles).L’élève change d’instrument quand il grandit.

Il est donc préférable et possible de le louer au début. Si besoin, le conservatoire peut mettre à disposition plusieurs tailles (51, 53, 55, 59 cm) (voir lien en bas de page)

L’achat d’un instrument personnel est nécessaire en début de cycle II ou vers l’âge de 12 ans, sur les conseils du professeur.

Le prix d'un luth d’étude commence aux alentours de 1300 € neuf . Il faut le commander auprès de luthiers spécialisés avec un délai d’environ 6 mois. Il existe un marché de l’occasion. La société Française de luth fournit de nombres solutions et renseignements sur le luth.

Accessoires nécessaires : accordeur électronique, pupitre, métronome.

 

Objectifs attendus

Fin du cycle 1 :

  • Comprendre et acquérir la lecture en tablature française.
  • Acquérir des gestes techniques de base : jeu monodique en pouce index (figuetta), jeu polyphonique simple à deux voix, avec quelques accords de trois sons.
  • Connaitre des accords parfait dans quelques tonalités usuelles, avec leur principe de construction.
  • Mettre en place les techniques de travail et d’apprentissage.
  • Lecture monodique sur l’instrument et lecture en notation commune en clé de sol ou clé de fa pour la base.

 

Fin du cycle 2 : 

  • Etre autonome dans le travail .
  • Connaitre les différents types de tablatures ( Française  Italienne Allemande Espagnole). Lecture maitrisée  en tablature française et Italienne sur édition moderne et facsimile.
  • Avoir une technique instrumentale permettant d’aborder l’essentiel du répertoire.( Ne nécessitant pas de virtuosité). Fantaisies chansons et danses.
  • Connaitre les principes de la basse continue. Des accords parfaits de ses renversements dans les tonalités usuelles et des retards :  4-3 , 7-6.
  • Pouvoir improviser des diminutions sur des grilles simples  du style folia, passemezzo, chacone.

 

Fin du cycle 3 :

  • Perfectionner la technique instrumentale permettant d’aborder un répertoire plus virtuose nécessitant maîtrise instrumentale et contrôle.
  • Connaitre les différentes esthétiques renaissances et baroques et les styles des compositeurs et pays.
  • Maîtriser l’accord et quelques types de tempéraments.
  • Elargir son champ de connaissances esthétiques, culturelles et musicales.
  • Développer ses capacités à improviser. Basse continue, accompagnement écrit et improvisé
  •  Jouer en ensemble.

 

Fin du COP :

  • Avoir une pratique instrumentale soutenue, motivée et autonome par un investissement personnel  accru.
  • Perfectionner l’improvisation, l’accompagnement, la basse continue en continuant à développer ses connaissances du répertoire, et  sa technique instrumentale.
  • Pouvoir réaliser ses propres arrangements ou adaptations d’œuvres. Pouvoir construire des programmes de concert pour un effectif donné.
  •  

Références

Les compositeurs :

Le luth possède l’un des répertoires les plus riches de l’histoire de la musique occidentale, du 12ème siècle à la fin du 18ème siècle. Solos, duos, ensembles, concertos parmi lesquels : Michelagnolo Galiléi, John Dowland, Antonio Vivaldi, Johan Sebastian Bach,  Robert De Visée, Josef Haydn… et beaucoup de très belles pièces accessibles à tous très rapidement. Mais aussi les musiques du monde et les musiques actuelles (le chanteur Sting par exemple joue et utilise le luth) et un répertoire contemporain qui se développe.

Les interprètes :

On trouve de nombreux renseignements et de liens intéressants sur le site de la société française de luth qui organise des concerts et rassemblements annuels. Elle publie des ouvrages musicaux et pédagogiques sur les luths.
Paul O dette, et  Hopkinson Smith

La  jeune génération avec Thomas Dunford.

Les enregistrements à écouter :

Les ensembles où l’on entend beaucoup le luth :
Le Poème Harmonique, Ensemble Doulce Mémoire, L’Arpeggiatta… avec Vincent Dumestre, Pascale Boquet et Christina Pluhar.

Sting sur la musique de John Dowland.

 

Conseils

Pour chaque cycle, il convient d'appliquer la méthode de travail et les conseils développés en cours afin de valider les objectifs définis et obtenir un résultat artistique et musical à la hauteur des attentes fixées : de 30 mn quotidiennes pour le cycle 1, jusqu’à 2 à 3h par jour pour le COP, en passant par 45 mn pour le cycle 2 ou 1h pour le cycle 3.

Situer

Site de Toulon

168, bd du Commandant Nicolas

83000 Toulon
Consulter la fiche détaillée