Le module d’interprétation du premier trimestre cherche à explorer cette année l’écriture de Shakespeare et ses réécritures modernes. L’occasion pour ces apprentis comédiens de rencontrer l’univers de Shakespeare et d’appréhender des auteurs plus proches de nous tels que Botho Strauss, Ionesco… L’enjeu est d’expérimenter ces différentes langues par quelques extraits choisis dans la comédie, le drame historique ou la tragédie. 
A mi-parcours du module, un travail autour des fééries « Le songe d’une nuit d’été » de Shakespeare et « Le parc » de Botho Strauss deviendront matière d’exploration que nous souhaitons partager avec vous lors de cette soirée. Les deux pièces se déroulent la nuit de la Saint-Jean. Nuit magique durant laquelle des puissances invisibles frappent de folie quiconque, homme ou animal, s’égarant dans la forêt. Couples d’amoureux, roi et reine des fées, génie malicieux sont au rendez vous de cette fantaisie ésotérique où Shakespeare - tout comme Botho Strauss - suggère au spectateur l’existence de plusieurs univers qui communiquent et se superposent.